COVID-19 information


ORGANISATION DE LA CONTINUITE PEDAGOGIQUE AU LFS

Quels sont les principes retenus par le LFS pour la mise en oeuvre du dispositif de Continuité pédagogique à distance (CPD)

• suit strictement les décisions de gestion de la crise des autorités coréennes, en lien avec les autorités françaises
• applique les principes éducatifs communs au réseau des établissements français à l’étranger
• a pour objectif premier d’assurer les apprentissages prévus au cours de la période en cours
• a pour objectif de préparer les élèves à l’année n+1
• propose des activités que les élèves peuvent réaliser en autonomie
• peut substituer certains objectifs d’apprentissage par des objectifs de développement de nouvelles compétences
• fait évoluer son offre éducative et pédagogique à partir d’une analyse hebdomadaire du dispositif et du dialogue avec l’ensemble des acteurs de la communauté scolaire
• assume que le dispositif de CPD ne peut pas être la simple reproduction des conditions d’enseignement/apprentissage habituels et doit répondre aux spécificités d’une continuité pédagogique à distance entre les élèves et l’établissement
• construit la CPD sur les principes 

– d’un socle commun et cohérent des pratiques de la maternelle au lycée
– décliné en des socles communs et cohérents par degré
– personnalisé par classe selon les projets en cours et les démarches propres aux enseignants, aux disciplines et aux groupes d’élèves
– modifie la temporalité des activités, de la journée vers la semaine

Quel est le cadre commun dans lequel tous les professeurs de la Petite section jusqu’à la classe de Terminale inscrivent leurs enseignements ?

Le pilotage pédagogique est continu et le dispositif réajusté autant que de besoin

-Organisation d’une réunion de suivi pédagogique hebdomadaire
-Pilotage par la direction et les équipes pédagogiques
-Enquêtes et entretiens avec la communauté scolaire

La communication vers les élèves et parents est régulière et structurante

-La direction assure la communication de crise et des orientations générale du dispositif
-Le professeur principal de la classe assure la communication pédagogique avec les élèves et les parents
-Le programme d’activités est hebdomadaire et explicite
-Une FAQ mise à jour régulièrement est disponible sur www.lfseoul.org 

Les nouvelles modalités d’enseignement conservent les objectifs annuels d’apprentissage tout en développant de nouvelles compétences

-Poursuite des objectifs de travail prévus en mars et avril
-Les activités sont explicitement obligatoires ou facultatives pour une individualisation du travail individuel
-Développement de nouvelles compétences

Les activités reposent sur un dispositif hybride : alternance d’activités asynchrones et synchrones

-Session synchrone en direct, durées et formats variés, adaptés aux objectifs et évolutifs
-Session asynchrone avec capsules audio/vidéo, commentaires et échanges en ligne avec l’enseignant via Classroom
-Session de travail autonome ; avec consignes d’accompagnement ; échéances et formats variables pour la réalisation et la transmission des productions
-Session hybride, combinant les 3 types susmentionnés

Les interactions impliquent différents acteurs éducatifs, ont des formes et des périodicités variées

-Des sessions synchrones sont assurées par chaque enseignant, pour préserver une relation quotidienne, introduire les nouveaux apprentissages et accompagner le travail individuel ; limitées pour préserver les élèves d’une surexposition aux écrans
-De nouveaux formats d’interaction : visioconférences, capsules audio/vidéo, assistance en ligne
-De nouvelles temporalités des interactions : avant, pendant et après les activités
-De nouvelles interactions au quotidien : professeurs-élèves, élèves-élèves, professeurs-parents, Vie scolaire-élèves 

Les outils numériques du LFS sont privilégiés et développés, l’exposition aux outils numériques autant que possible limitée

-G Suite Classroom
-G Suite Meet
-Pronote au secondaire
-Les élèves font usage de leurs outils traditionnels – manuels, cahiers, ouvrages

Une réunion hebdomadaire est programmée entre les enseignants et la direction pour assurer le suivi et l’évolution du dispositif.
Le Service Pédagogique de l’AEFE accompagne les établissements et les enseignants dans la mise en œuvre des enseignements à distance.

Quels sont outils numériques utilisés par le LFS dans le dispositif de CPD ?

Le LFS a fait le choix de privilégier l’usage des outils déjà à disposition et connus des élèves et des parents :
– Communication générale du LFS : courriels de la direction
– Transmission du planning des rendez-vous Meet : courriels du professeur principal
– Communication du détail des rdv Meet : Pronote/Cahier de textes/Contenu
– Communication des activités à faire par les élèves : Pronote/Cahier de textes/Travail à faire
– Documents de travail et consignes spécifiques + programmes au primaire : Classroom
– Visioconférences : G Meet
– Autres applications si l’usage est déjà connus des élèves et régulier.

Guide en anglais 

Guide en français 

Le LFS a mis à disposition des élèves plus de 20 ordinateurs portables.

Des éditeurs privés ou le Centre National d’Enseignement à Distance proposent d’autres outils de travail à distance. Il convient de rappeler que ces outils ne peuvent venir qu’en complément des modalités déjà mises en œuvre par les équipes pédagogiques. 

Quand sont communiquées les plannings des rendez-vous Meet par classe ?

En secondaire, le programme des rendez-vous Meet est transmis le vendredi soir, pour la semaine suivante, afin de faciliter l’organisation du travail des élèves. Il est envoyé par courriel aux élèves et parents par les professeurs principaux.

En Primaire, les rendez-vous Meet sont communiqués aux familles le week-end en même temps que le planning hebdomadaire.

Où retrouver les liens vers les différentes réunions Meet auxquelles participent les élèves ?

Dans le planning hebdomadaire que les professeurs envoient, vous retrouvez le lien Meet de chaque professeur.

Pourquoi ne pas mettre en place plus de sessions live synchrones entre l'enseignant et les élèves ?

En principe, le dispositif d’apprentissage à distance est basé sur un enseignement hybride selon les conseils d’experts en éducation, où les journées sont un équilibre et une alternance de sessions synchrones, asynchrones et autonomes.

Les sessions synchrones ne représentent qu’une partie des activités multiformes proposées. Étant donné que les élèves, en particulier les plus jeunes, doivent passer un temps limité devant un écran, le système hybride permet aux élèves de diversifier leurs habitudes, leurs activités et leurs apprentissages à travers différentes méthodes.

Le dispositif d’apprentissage à distance a évolué depuis que nous avons commencé la deuxième semaine de mars, alors que nous ne disposions initialement que d’un plan à court terme. Aujourd’hui, la fréquence et la durée des sessions en direct ont été ajustées en fonction de des retours d’expériences, dialogue avec les parents et élèves, des objectifs et programmes à moyen et long terme par niveau. La place des sessions synchrones continuera d’être ajustée et d’évoluer, selon l’âge, les objectifs visés et les besoins.

Pourquoi ne pas organiser des séances Meet pour tous les cours de l’emploi du temps habituel ?

Le LFS ne propose pas de rendez-vous Meet pour chaque heure de l’emploi du temps pour plusieurs raisons :

-Évitez que les élèves passent trop d’heures devant un écran, surtout pour les plus jeunes
-Dans le programme hebdomadaire, il y a un horaire quotidien indiquant clairement les activités obligatoires / facultatives. Les élèves et les familles peuvent ensuite organiser leur emploi du temps de manière plus flexible à leur propre rythme, mais selon les directives établies par l’enseignant
-Les élèves développent également de nouvelles compétences, telles que l’auto-organisation et l’anticipation, une compétence clé à développer dans le système éducatif français.
-Tous les élèves ne disposent pas d’un équipement numérique équivalent
-Tous les élèves ne peuvent pas se connecter aux horaires habituels pour des raisons d’organisation familiale, de garde d’enfants et de décalage horaire.
-Les étudiants travaillent à un rythme différent,
-Tous les élèves ne disposent pas d’un équipement numérique équivalent
-Si tous ne peuvent pas assister aux sessions Meet pour l’une des raisons mentionnées ci-dessus, cela peut créer une inégalité entre les élèves.

Le dispositif de Continuité Pédagogique impose de travailler autrement, il n’est pas la simple réplique des cours traditionnels. Les modalités de travail peuvent donc varier.

L'école peut-elle augmenter la possibilité pour les élèves de s'exprimer en français ?

Pour les élèves de niveau débutant en français, le contexte actuel ne permet pas les mêmes interactions qu’en classe ordinaire.

Pour les élèves de la classe-passerelle, qui ont besoin d’un soutien en langue française supplémentaire, des temps spécifiques en direct sont assurés par l’enseignant de la classe mais aussi par avec l’enseignant de la classe de référence et d’autres membres du personnel éducatif.

Les élèves du secondaire qui ont besoin de renforcer la langue française ont une séance supplémentaire avec le professeur de français.

La capacité de s’exprimer dans une langue étrangère ne résulte pas seulement d’un nombre accru d’heures avec l’enseignant, mais de différentes activités mises en place à travers les activités asynchrones. Nous conseillons donc aux parents d’utiliser pleinement toutes les activités asynchrones, en se concentrant en particulier sur les activités d’auto-enregistrement, de narration enregistrée, les consignes d’activités, la pratique de comptines, de chansons, ainsi que le renvoi des productions au professeur.

L’équipe pédagogique continue d’adapter et de mettre en œuvre de nouvelles activités dans la semaine, comme par exemple une session enregistrée ou en direct avec le bibliothécaire, la réalisation de projets de groupe etc.

Comment l'école maternelle s'adapte-t-elle aux défis de l'apprentissage à distance ?

Nous sommes conscients que le contexte de l’enseignement à distance est peu adapté aux enfants de la maternelle, car l’apprentissage à cet âge est basé sur des interactions avec des adultes, des pairs, l’expérimentation de la vie collective. Cela signifie qu’il doit y avoir un contact et une communication encore plus étroits entre les parents et les enseignants.

En ce qui concerne les programmes hebdomadaires à la maternelle, nous laisserons toujours la flexibilité aux familles de travailler au rythme des enfants, mais les enseignants fourniront également des suggestions d’organisation quotidienne.

Il y aura une session de rencontre quotidienne entre le groupe-classe et l’enseignant, bien que nous soyons pleinement conscients des limites avec les jeunes enfants. Pour cela Il y aura également des séances de langage et en petit groupe en français.

Afin d’aider les familles non francophones, les assistantes maternelles (ASEM) qui parlent coréen seront disponibles une ou deux fois par semaine en petit groupe pour assister l’enseignant et les parents, pour assurer la traduction en coréen si nécessaire.

Nous prévoyons également des enregistrements audio ou vidéo en coréen pour traduire les consignes et les activités.

Dans le système de la maternelle française, la majeure partie de l’apprentissage se fait à travers des activités et interactions interconnectées, des jeux et de nouvelles expériences. Ainsi, les activités en maternelle consisteront à apprendre d’une manière différente, comme la cuisine, les jeux, le comptage, les exercices de créativité, l’expression, les manipulations, etc. 

Veuillez également noter que dans le système français les compétences sont enseignées et couvertes par cycle, et non par année. Par conséquent le LFS assurera le suivi et fera en sorte que toutes les compétences requises sont acquises par les enfants à la fin du cycle 1.

 

Toutes les activités préparées par les enseignants sont pensées pour maintenir les apprentissages et permettre aux élèves de continuer à développer les compétences attendues.

Comment l'école gèrera-t-elle les éventuelles lacunes dans l'apprentissage de l'élève pendant cette période ?

Le système éducatif français se compose de cycles, où le socle commun de connaissances, de compétences et de culture est déterminé par cycle, et non par année comme dans certains autres systèmes. Cela signifie que toutes les aptitudes et compétences sont progressives et évaluées à la fin d’un cycle.

Le cursus de français est organisé de manière spiralaire ce qui signifie qu’il y a une progressivité et une continuité dans les apprentissages au sein du cycle et les compétences sont revues et approfondies chaque année.

Le dispositif d’apprentissage à distance a évolué depuis sa mise en route jusqu’à maintenant. Si, au début, il était basé sur un plan à court terme de deux semaines, nous avons maintenant une vision à moyen et long terme des programmes d’éducation nécessaires, et nous continuons de nous adapter et d’ajuster les enseignements aux nouvelles conditions.

Lors de la rentrée scolaire en mai / juin ou avant la fin de l’année scolaire, les enseignants évalueront les compétences attendues pour l’année en cours. Si nécessaire, les équipes adapteront le programme de la prochaine année scolaire, comme ce sera le cas dans le monde entier.

Des devoirs évalués ou notés peuvent/ils être organisés dans le cadre de la CPD?

Les enseignants prévoient de nombreuses activités d’apprentissage. L’enseignant peut évaluer les compétences et acquis des élèves aussi bien à l’occasion des rendez-vous Meet que des travaux écrits transmis régulièrement via Classroom. 

Les enseignants continueront d’organiser des évaluations pendant cette période. Lorsque c’est le cas, les enseignants indiquent alors précisément que l’activité fera l’objet d’une évaluation formelle, ainsi que les modalités. Les résultats sont pris en compte dans le bulletin scolaire.

De la même manière, les conseils de classe sont tenus et les bulletins transmis à la fin de trimestre. Si le dispositif s’inscrit dans la durée, une mention sera portée dans les bulletins du trimestre 3.

Les élèves sont-ils notés absents s’ils ne participent pas à un rendez-vous Meet ?

Oui. Cela permet à l’établissement d’assurer un suivi de la scolarité et de contacter la famille pour s’assurer des conditions de travail des élèves.

Est-il prévu des rendez-vous avec les enseignants ?

Il est bien sûr possible de poser ses questions à l’enseignant par courriel ou via le tchat Classroom. Des entretiens à distance peuvent être organisés directement entre les parents et les enseignants via l’application Meet.

ACCOMPAGNEMENT ET SUIVI A LA MAISON

Où consulter et connaître le travail hebdomadaire à faire par les élèves ?

À l’école primaire, le calendrier des activités est envoyé en fin de semaine par e-mail aux parents et aux élèves. Il est ensuite également partagé dans l’espace Classroom de la classe pour rappel.

À partir de la semaine 6, le programme hebdomadaire de la maternelle sera traduit en coréen, ainsi qu’à l’école élémentaire pour les CE1, CE2. Pour les autres classes, les programmes sont transmis en anglais.

Au secondaire, le détail des activités et travaux à faire pendant la semaine sont consultables par les parents et les élèves sur Pronote :

– rendez-vous Meet : durée et détails du déroulement dans Cahier de textes/Contenus

– travaux à réaliser en autonomie : dans Cahier de textes/Travail à faire ;  le travail à faire peut renvoyer vers Classroom.

Comment réduire le temps passé devant les écrans ?

Le dispositif amène en effet les élèves à passer  du temps devant l’ordinateur. 

Le LFS met en place quelques principes pour limiter cette exposition aux écrans :
– aucun échange numérique entre les enseignants et les élèves le samedi et dimanche
– le planning des rendez-vous Meet fait apparaître les temps habituels de récréation et de déjeuner pendant lesquels les élèves sont invités à quitter les écrans
– les professeurs peuvent consulter la charge de travail demandée par les autres professeurs de la classe
– les rendez-vous Meet sont organisés de manière à alterner travail sur feuille et manuel et travail sur ordinateur
– les travaux doivent être réalisés autant que possible sur les supports habituels, cahiers et manuels
– ne pas hésiter à faire cesser le travail après 18h00 si le parent estime que l’enfant a passé trop de temps sur l’ordinateur
– prévoir chaque jour des activités physiques et des sorties extérieures en respectant les mesures sanitaires.

Qui contacter en cas de difficulté technique avec les outils numériques ou en cas d’équipement défaillant ?

Le Lycée Français de Séoul peut, sous condition et avec une caution, mettre à disposition des élèves un équipement informatique adapté.

Prendre connaissance de la charte utilisateur et renseigner le formulaire de demande de prêt.
Vous pouvez adresser vos questions et demandes à informatique@lfseouL.org

Comment les parents peuvent-ils accompagner le travail des élèves, comment structurer la journée de travail ?

Les recommandations du LFS pour l’accompagnement des parents :
– Définir un endroit adapté.
– Avec l’enfant, prendre connaissance en fin de semaine du programme de la semaine suivante.
– Établir l’emploi du temps quotidien, en fixant les priorités, en repérant les activités obligatoires.
– Faire apparaître dans le planning quotidien l’alternance des temps de travail et temps de détente, des activités annexes prévues ou non par les enseignants, des sorties dans le respect des préconisations sanitaires des temps “à ne rien faire”, nécessaires pour développer l’imagination et la créativité.
– Chaque soir lire avec l’enfant les consignes inscrites sur Pronote ou Classroom, repérer le temps d’activité défini par l’enseignant.
– Si le travail demandé n’a pas pu être réalisé en totalité pour des raisons d’organisation familiale, le faire savoir au professeur.
– Imposer des limites de temps et de quantité : au-delà de l’emploi du temps habituel, ranger les affaires scolaires de l’enfant.
– Veiller à l’alternance régulière des activités devant écran, de lecture, d’écoute, d’exercices physiques et de détente.
– Encourager et féliciter, noter les progrès d’organisation, d’utilisation des outils numériques.
– Maintenir un rythme de sommeil essentiel pour les apprentissages ; lever les enfants à heure fixe, les enfants ne sont pas en vacances !
– Prévoir si possible des activités en famille, lecture à haute voix, jeux… La vie sociale est limitée pour beaucoup à des relations à distance avec les camarades et les enseignants

Au primaire comme au secondaire, les activités sont proposées de telle manière que les enfants puissent réaliser en autonomie la plupart d’entre elles.
Si au bout du temps imparti le travail n’est pas fini, on arrête. Si l’élève ne parvient pas à suivre le rythme du dispositif, en informer rapidement l’enseignant référent.
Ne pas s’alarmer si l’enfant ne réussit pas. Ne pas insister et passer à autre chose. L’enseignant reprendra l’apprentissage plus tard.

Les parents ne sont pas tenus d’accompagner et d’assister complètement l’enfant. Au besoin, ils peuvent lancer l’activité, puis laisser l’enfant travailler seul.

Comment les parents qui ne sont pas disponibles pendant la journée peuvent-ils assurer le suivi des cours ?

Les recommandations précédentes sont valables pour toutes les situations.
Les parents ont accès aux informations principales concernant les rendez-vous Meet et les travaux à réaliser sur Classroom et Pronote.

Il est recommandé de faire le point chaque soir sur les activités réalisées, le matin pour les activités à réaliser. Un emploi du temps affiché à la maison dans un espace de vie commun peut être utile.

Pour les élèves du secondaire, une permanence virtuelle via l’application Meet est proposée une fois par semaine par l’équipe de Vie scolaire. Les élèves peuvent demander conseil ou poser des questions d’ordre méthodologique ou organisationnel.

En Primaire, L’enseignant propose des activités connues des élèves qui correspondent aux rituels de classe. Il peut accompagner les consignes par une capsule vidéo ou audio qui précisera l’organisation de la journée. Cet accompagnement est également prévu lors des rendez-vous Meet.
Le planning est transmis en fin de semaine pour la semaine suivante pour permettre aux parents de préparer les activités avec l’enfant, de transmettre le cas échéant les consignes à la personne en charge de la garde des enfants : travail à faire, comment il faudra organiser la journée.
Pas de pression avec les plus jeunes, si ce qui était prévu dans la journée n’est pas réalisé dans son intégralité. En fin de journée, l’enfant fait le point avec ses parents. Ce qui n’aura pas été réalisé sera effectué plus tard ou pas si ce n’est pas possible.
Accordez toute votre confiance à vos enfants et aux enseignants qui préparent les activités.
Vous pouvez également solliciter, même à distance, les adultes connus des enfants (grands-parents…) et prévoir un accompagnement à distance.

Comment gérer la charge de travail pour un enfant en maternelle encore peu autonome ?

L’enseignant peut dans sa présentation quotidienne par capsule vidéo ou lors les rendez-vous Meet donner les consignes de sorte que l’élève puisse s’engager dans l’activité en sachant clairement ce qui est attendu de lui. 

L’enseignant privilégie des activités pour lesquelles l’élève possède déjà un haut niveau d’autonomie. 

Les activités obligatoires restent limitées et peuvent le cas échéant être différées.

L’enfant ne restera que très peu de temps concentré sur une tâche, c’est normal, il est jeune. Il faut donc alterner les activités et le laisser jouer librement ou se reposer entre chaque activité, puis l’inviter à terminer.

Il est conseillé d’alterner les activités qui nécessitent de la concentration avec celles plus ludiques et les activités de motricité.

Nous conseillons d’alterner les activités qui demandent de la concentration avec des activités plus ludiques et mobilisant les compétences motrices. Les enfants apprennent plus et mieux lorsqu’ils sont impliqués et actifs. Les jeux, les expériences, l’exposition à de nouvelles expériences sont des moyens majeurs pour apprendre et de se développer.

Il ne faut pas s’inquiéter si une activité n’est pas terminée, on passera à autre chose ou elle sera reprogrammée.

Comme indiqué précédemment, notez que dans les classes de maternelle, les assistantes maternelles (ASEM) sont disponibles une ou deux fois par semaine pour aider l’enseignant et les parents, en assurant la traduction en coréen si nécessaire.

Combien de temps doit être consacré aux activités dans la journée ?

En maternelle, des activités doivent être organisées tout au long de la journée en fonction du rythme et du niveau d’autonomie de l’enfant.

À l’école primaire, il ne s’agit pas de faire travailler les enfants autant d’heures que cela aurait été le classe dans une classe en présentiel: les enseignants donnent des directives générales et des recommandations d’un horaire quotidien basé sur l’horaire hebdomadaire, avec des activités obligatoires et optionnelles. Les enfants et les parents peuvent organiser leur travail de manière flexible, à leur propre rythme.

Sont recommandés un maximum de 2 heures par jour d’activité efficace pour les apprentissages obligatoires en mathématiques et en français au cycle 2 et jusqu’à 3 heures au cycle 3.

À l’école primaire dans son ensemble, les activités d’un élève doivent être basées sur les recommandations de l’enseignant concernant l’organisation quotidienne et hebdomadaire, en alternant les activités obligatoires et facultatives tout en s’adaptant au rythme de chaque enfant et de sa famille.

SUIVI ADMINISTRATIF ET EXAMENS

A qui s’adresser dans l’établissement pendant cette période ?

Une permanence physique est assurée du lundi au vendredi, de 9h00 à 16h00, sur rendez-vous uniquement. Le port du masque est obligatoire, ainsi que la prise de température à l’entrée.
Retrouvez l’ensemble de vos interlocuteurs dans les Informations PronoteListe interlocuteurs

Comment vont être traitées les conséquences de fermeture des établissements sur les examens (DNB, épreuves communes et anticipées de 1ère, épreuves terminales) ?

Le Ministère français de l’Éducation a décidé vendredi 3 avril qu’il n’y aurait pas d’examens cette année, ni écrits ni oraux, à l’exception de l’oral de français en 1ère.

Les résultats finaux seront validés sur la base des notes des 1er et 2ème trimestres.

Les notes obtenues lors de la fermeture ne seront pas prises en compte, même si les écoles maintiennent une continuité d’apprentissage à distance.

Les élèves peuvent-ils être inscrits provisoirement dans un autre établissement ?

Oui. Si vous en faites le choix. Le LFS délivre un exeat (certificat attestant que vous avez sollicité un départ de l’établissement et êtes en règle avec la caisse de l’établissement). Cette attestation est indispensable pour une inscription dans un autre établissement, que ce soit à l’étranger ou en France. Un élève ne peut en aucun cas être inscrit dans deux établissements à la fois. Cette démarche s’appliquera à l’identique au retour.
Les parents sont tenus d’informer l’école, le collège ou le lycée en cas d’absence, de mobilité, de départ et d’inscription dans un autre établissement.

La prolongation de la fermeture du LFS répond-elle aux mesures prises par le gouvernement français ?

Depuis le début de la crise, le LFS applique les consignes et décisions des autorités coréennes, comme le demandent l’Ambassade de France et l’AEFE. La prolongation de la fermeture et la date de réouverture respectent les décisions du Ministère de l’éducation coréen et du rectorat de Séoul, en accord avec l’Ambassade et l’AEFE.
Par contre le LFS conserve son autonomie concernant le début et la fin de l’année scolaire ainsi que les congés scolaires.

Les congés scolaires seront-ils maintenus et l'école envisage-t-elle de prolonger les jours d'école pendant après les vacances ?

Comme il n’y a pas eu de rupture de la continuité des apprentissages, le calendrier scolaire 2019-2020 n’est pas modifié à ce jour.

Les vacances de printemps du LFS sont maintenues, tout comme les vacances d’été, comme l’a décidé le dernier conseil d’établissement du LFS.

Le LFS étant une école du réseau de l’Agence pour l’éducation française à l’étranger (AEFE), les congés sont validées dans un cadre et une réglementation définis par l’AEFE et le ministère français de l’Éducation.

 

Veuillez également noter que les programmes scolaires français sont élaborés selon un système spiralaire et par cycle, et non par année. Si certaines compétences d’apprentissage ne pouvaient être atteintes en raison des conditions exceptionnelles actuelles, elles seront travaillées ou reprises au cours de la prochaine année scolaire.

Les frais de scolarité et les frais annexes (cantine, transport, AES) feront-ils l’objet d’un remboursement?

Les dispositions envisagées par la direction de l’établissement et le bureau de l’APE concernant les frais de scolarité et les frais de cantine, bus scolaire et AES pour cette période spécifique dans l’activité de notre établissement :

 1/ Frais de scolarité

Nos enseignants réalisent un travail considérable pour assurer la continuité de l’enseignement pendant cette période de fermeture physique de l’établissement, via un dispositif de continuité pédagogique à distance. Le service éducatif n’étant pas interrompu, et du fait que l’établissement assume des coûts opérationnels continus, comme les rémunérations et les frais généraux, les frais de scolarité et les frais relatifs aux options de langues ne feront pas l’objet d’un remboursement.

2/ Autres frais : cantine, bus scolaire et AES

Ces services ne pouvant en revanche pas être assurés durant la période de fermeture du LFS, ils feront l’objet d’un remboursement partiel des frais engagés par les familles, en fin d’année scolaire. Le montant du reversement sera évalué en tenant compte des réductions de facturation de nos prestataires de service, des éventuelles séances de rattrapage des AES, et en conformité avec notre règlement des AES. Concernant les détails des remboursements de sessions d’AES, nous vous invitons à vous référer au règlement des AES disponible sur notre site internet.

RESSOURCES EN LIGNE

Quels sites de ressources éducatives sont recommandées ?

Médiathèques en ligne

Éduthèque propose un accès gratuit et sécurisé à des ressources numériques pédagogiques libres de droit proposées par de grands établissements à caractère culturel et scientifique partenaires du ministère de l’Education nationale et de la jeunesse.
Pour y accéder : LF SEOUL, classes_lfseoul

La Bibliothèque nationale de France (BNF) propose gratuitement sur Gallica quantité d’ouvrages (livres, manuscrits, presse et revues, audios, vidéos, images, cartes, partitions), plus de 80 dossiers pédagogiques, vidéos conférences, expositions virtuelles, concours.

La bibliothèque jeunesse de l’Institut du Monde Arabe propose environ 5000 livres en langue arabe, française et bilingue.

Bibliothèque numérique de l’UNESCO.

Chaînes audiovisuelles

Educ’ARTE : plus de 1000 vidéos (en français, allemand, anglais) sur toutes les disciplines scolaires, du CP à la terminale, sur les grands sujets d’actualité et d’éducation aux médias et à l’information. Des outils de contenus personnalisés : découpe d’extraits, annotations d’une vidéo, création d’une carte mentale.

LUMNI, plateforme éducative regroupant plus de 10 000 contenus proposés à titre gratuit aux élèves et enseignants par France.tv, l’Ina, Arte, France Médias Monde, Radio France et TV5Monde : jeux pour les maternelles, découverte de la lecture avec Yétili, visite de l’Europe avec Scooby-Doo pour les primaires, « C’est pas sorcier », cours de code pour les collégiens, aides à la révision pour les lycéens, sujets d’actualité, décryptage de l’information.

TV5MONDE offre des dossiers pédagogiques gratuits thématiques ou en lien avec l’actualité, dans le cadre de l’enseignement du FLE ou pour un public de langue maternelle française.

Les grands musées
Les grands musées et monuments nationaux (France) et franciliens proposent une offre éducative libre de droits sur chacun de leur site internet, mise à disposition des enseignants : musée du Quai d’Orsay (notamment podcasts pour les enfants à partir de tableaux exposés et sur des œuvres iconiques/ conférences en ligne / visite virtuelle) ; musée du Quai Branly ; Universcience (Palais de la découverte ; Cité des sciences et de l’industrie) ; musée d’Art moderne de la ville de Paris ; musée national d’histoire de l’immigration ; musée des arts et des métiers (CNAM) ; sur l’histoire des arts ; des fiches pédagogiques sur le site du CNC ; 14 musées de la ville de Paris donnent un accès gratuit à 150 000 œuvres.

Danse et musique
Orchestrée par Réseau Canopé et les Francofolies, pour s’emparer de l’œuvre d’un artiste de la scène francophone. Grâce à la richesse des ressources multimédias proposées, la plateforme des Enfants de la Zique favorise la découverte de la chanson.

Le Centre national de la danse de Pantin propose la plateforme Tadaam pour faire des chorégraphies en ligne avec des chorégraphes.

Éditeurs et organismes privés
Les encyclopédies Universalis : Universalis Edu (lycée) et Universalis Junior (primaire et collège) avec des versions bilingues anglais-français : encyclopédie illustrée de médias, dictionnaire et atlas ; outils innovants pour faciliter l’appropriation des contenus (espace personnel Mon Universalis pour enregistrer, modifier et partager des articles, Cartes mentales personnalisables, la fonction Écouter pour apprendre des langues.

Encyclopædia Universalis donne un accès gratuit à ses ressources jusqu’au 30 avril aux établissements du réseau de l’AEFE, un tarif d’abonnement préférentiel est également proposé.

Plateforme de lecture collaborative Glose Education : librairie de 4000 livres numériques mise à disposition gratuitement des enseignants et des élèves sur la durée de la crise Covid-19, partout dans le monde et sur tous les supports informatiques ; réseau social de lecteurs avec interface permettant d’annoter et de commenter directement le livre en cours de lecture.

Demander aux enseignants de créer un compte afin que les élèves puissent ensuite s’inscrire.

03/04/2020
Examens Bac et DNB – dernière minute
Principales informations à retenir :
– en 3ème et Terminale : l’ensemble des épreuves du brevet et des épreuves terminales du baccalauréat 2020 sera validé en contrôle continu, sans épreuves écrites ni orales en juin. Les cours sont maintenus jusqu’au 3 juillet et les notes des trois trimestres comptent en cas de reprise des cours en présentiel.
– En Première, les E3C2 sont annulées mais l’oral de français est maintenu, sauf si les conditions sanitaires ne le permettent pas.
Etant donné les nombreuses questions qui restent posées, des informations plus précises seront communiquées dans les prochains jours aux élèves et parents de 3ème, 1ère et Terminale.

Calendrier scolaire
Le Conseil d’établissement réuni en séance extraordinaire hier jeudi 2 avril 2020, s’est prononcé avec une forte majorité pour le maintien des dates des prochains congés de printemps, confirmés du 25 avril au 10 mai.
Les membres du Conseil d’établissement ont échangé sur plusieurs alternatives. La décision repose sur les principaux éléments suivants : poursuivre la dynamique positive de la CPD soulignée par les membres du conseil, avec la possibilité offerte de faire évoluer le dispositif de CPD au cours des prochaines semaines ; conserver deux semaines consécutives de vacances pour permettre un vrai repos ; ne pas rallonger la dernière période de l’année en cas de prolongation de la CPD ; ne pas bouleverser les repères établis.

Pour rappel le Conseil d’établissement est composé de la direction de l’établissement, d’un représentant de l’ambassade de France, de représentants de l’administration, des enseignants du 1er degré, des enseignants du 2nd degré, des élèves et des parents.

Suivi de la CPD
Les équipes pédagogiques et de direction poursuivent leurs réunions de travail hebdomadaire sur le dispositif de CPD. Le dispositif s’inscrivant dans une perspective plus longue, des évolutions y seront apportées au cours des prochaines semaines pour continuer à assurer la poursuite des apprentissages et le développement des nouvelles compétences des élèves.
Le LFS prévoit également, sous des formats à déterminer, des rencontres entre les équipes du LFS et les parents, pour répondre aux questions et expliciter un nouveau cadre éducatif qui se met en place semaine après semaine. Vous recevrez prochainement des informations détaillées.

Santé
Les modalités de distribution des masques pour les étrangers résidants à Séoul et n’étant pas affiliées à la sécurité sociale coréenne sont disponibles dans les Informations Pronote.

31/03/20

Prolongation du dispositif de Continuité Pédagogique à Distance

La ministre de l’Education a annoncé aujourd’hui mardi 31 mars 2020 que la rentrée scolaire en Corée se fera en ligne progressivement par niveau à partir du 9 avril. Selon l’évolution de la situation, le gouvernement envisagera ensuite un retour progressif en présentiel sans donner aujourd’hui de calendrier.
Par conséquent, en lien avec les autorités françaises et dans le respect renouvelé des décisions des autorités coréennes, le LFS continuera d’assurer le dispositif de continuité pédagogique (CPD) de ses élèves à distance, sans reprise en présentiel, jusqu’aux prochaines décisions et mesures du gouvernement coréen.

Congés de printemps
Le Conseil d’établissement se réunira ce jeudi 2 avril avec les représentants du personnel et des parents. Dans la perspective d’une inscription à moyen ou long terme du dispositif de CPD, la question de l’opportunité d’avancer ou de scinder en deux semaines distinctes les congés de printemps – actuellement prévus du 25 avril au 10 mai – sera posée au Conseil d’établissement.
Si le conseil d’établissement demande une modification des dates des congés de printemps, elle devra ensuite être validée par le poste diplomatique et l’AEFE dans les jours suivants.

Dispositif de continuité pédagogique à distance
Au regard de la prolongation à moyen terme du dispositif de CPD, les équipes pédagogiques et la direction vont poursuivre leurs séances de travail pour continuer à adapter autant que de besoin les modalités d’apprentissage des élèves aux spécificités de l’enseignement à distance. Sans bouleverser le dispositif actuel, la CPD sera amenée à évoluer au cours des prochaines semaines.

Frais de scolarité et frais annexes
Concernant les frais de scolarité, l’instance gestionnaire et la direction financière du LFS constatent que nos enseignants continuent de réaliser un travail considérable pour assurer la continuité pédagogique à distance. Le service éducatif n’étant pas interrompu, les frais de scolarité et les frais relatifs aux options de langues ne feront pas l’objet d’un remboursement.

Les services de restauration, de transport et d’AES, ne pouvant en revanche pas être assurés durant la période de fermeture en présentiel du LFS, feront l’objet d’un remboursement partiel des frais engagés par les familles, en fin d’année scolaire. Le montant du reversement sera évalué en tenant compte des réductions de facturation de nos prestataires de service, des éventuelles séances de rattrapage des AES, et en conformité avec notre règlement des AES.

Santé
La ville de Séoul propose la possibilité à toute personne provenant d’un pays étranger depuis le 13 mars de se faire dépister gratuitement, même sans symptômes et sans avis médical, dans les centres de santé municipaux, pour répondre aux préoccupations individuelles et collectives.
Pour les habitants à Seocho-gu, il faut contacter le centre municipal de santé de Seocho-gu, avec justificatif de domicilel. Vous pouvez vous rapprocher de notre infirmière scolaire infirmerie@lfseoul.org.

La ville de Séoul a annoncé également, pour les étudiants et résidents étrangers qui ne sont pas inscrits au régime d’assurance maladie coréen, qu’elle organisera, à partir de la semaine prochaine par l’intermédiaire des Global Centers, la distribution d’un masque en toile et de cinq filtre de remplacement par personne. Les modalités ne sont pas encore définies.


Les équipes du Lycée français de Séoul restent mobilisées dans ce contexte exceptionnel pour assurer la poursuite des apprentissages des élèves et accompagner la communauté des parents.

A partir du 22 mars,  toute personne en provenance d’Europe, devra se soumettre systématiquement un test de dépistage du coronavirus. Les voyageurs seront confinés à l’aéroport pendant 24h à 48h jusqu’aux résultats du test. En cas de résultat positif les personnes seront hospitalisées. En cas de résultat négatif, il sera demandé de rester en contact avec le KCDC (https://www.cdc.go.kr/cdc_eng/) et, par l’intermédiaire de l’application d’auto-évaluation de santé, informer de votre état de santé pendant les 14 jours suivants.

Le gouvernement et le rectorat de Séoul demandent par ailleurs à tous les établissements scolaires d’assurer le suivi de tous les élèves et personnels rentrés en Corée depuis le 5 mars et jusqu’à nouvel ordre. Nous demandons donc aux parents des élèves concernés de :

remplir le questionnaire ci-dessous dans les plus brefs délais : https://forms.gle/enKuPYGRH5sAHoWb7 

– ne pas fréquenter l’établissement pendant les 14 jours suivants l’arrivée

– d’effectuer deux relevés de température quotidien à communiquer au LFS chaque jour à : infirmerie@lfseoul.org

– signaler l’apparition éventuelle de symptômes respiratoires à infirmerie@lfseoul.org.

Cette mesure s’applique au LFS dès aujourd’hui et continuera de s’appliquer en cas de reprise le 6 avril. 

Il est rappelé enfin à tous de respecter les consignes sanitaires des KCDC :

– port du masque

– savonnage des mains régulier et appliqué 

– éviter toute sortie non indispensable, les rassemblements, y compris dans les aires de jeux extérieurs. 

Suivi du dispositif de Continuité pédagogique (CPD)

Je remercie encore une fois les élèves, enseignants et parents du suivi et de l’engagement remarquables dans ce dispositif qui bouleverse les habitudes et repères, mais permet à chacun de développer aussi de nouvelles compétences numériques !

Nous vous remercions du temps que vous avez consacré en fin de semaine dernière à répondre au questionnaire relatif à la mise en place du dispositif de Continuité Pédagogique à Distance. Des ajustements du dispositif ont déjà été mis en place, d’autres le seront pour la période à venir.

A partir de vos commentaires, des échanges avec les représentants des parents, des réunions de suivi effectuées avec les enseignants, nous vous proposons une Foire aux Questions (FAQ). Elle sera consultable à partir de lundi soir dans les pages Actualités sur https://www.lfseoul.org/

Vous pouvez continuez à transmettre vos questions à vos représentants au Conseil d’établissement que nous rencontrons chaque début de semaine :

Mme Alix GOT alix.got@gmail.com (french, english)

  1. Jintae KIM sharpidol@gmail.com (korean, french, english)
  2. Kyu-Ho Paul PARK guro74@gmail.com (french, english)

Mme Flor BELLEGO AGUILAR mfaslob@hotmail.com (french, english)

Lire encore et toujours

Nous proposons aux élèves de rendre et emprunter à nouveau des livres à la BCD et CDI le mercredi 25 mars. L’organisation du passage des élèves sera communiquée en Information Pronote en début de semaine.

Conseils de classe secondaire

Mercredi 25 mars : 6e 1 à 16h15, Troisième à 17h15

Jeudi 26 mars : 4e 2 à 16h15, 4e 1 à 17h15

Vendredi 27 mars : Seconde à 16h15

Lundi 30 mars : 6e 2 à 16h15, 5e à 17h15

Collecte de photos et vidéos

Dans une optique de partage d’expérience et de promotion du LFS, n’hésitez pas à partager avec nous des photos ou vidéos de votre enfant ou de vous-même qui puissent illustrer l’expérience d’apprentissage à distance, par exemple en situation d’interaction avec de nouveaux outils ou en visioconférence.

Ces visuels peuvent faire l’objet d’une communication en ligne dans une optique de promotion de l’établissement.

Pour le partage, nous vous remercions d’utiliser ce lien Wetransfer: https://wetransfer.com/ et de le renvoyer à l’adresseminkyung.kim@lfseoul.org 

Nous vous souhaitons à tous bon courage et de profiter de cette fin de semaine.