Les arts et sciences humaines


Les Sciences économiques et sociales de la seconde à la terminale

Au Lycée Français de Séoul, les élèves ont l’opportunité de suivre les enseignements de la filière économique et sociale.

Dès la classe de seconde, un enseignement d’exploration est proposé, à raison d’une heure trente par semaine. Cet enseignement a pour objet de faire découvrir une matière nouvelle, inexistante au collège, « les Sciences économiques et sociales », d’en montrer l’intérêt et de contribuer activement aux choix de la filière finalement retenue, en fin de seconde. Ce choix d’orientation est d’autant plus fondamental qu’il est, en grande partie irréversible. Cet enseignement d’initiation à l’économie et à la sociologie permet de mieux comprendre le monde nous entoure, il contribue à renforcer la culture générale des élèves, clé de voûte de leurs réussites à l’école.

La filière économique et sociale recouvre les deux années du cycle terminal, outre les contraintes programmatiques, l’enseignement des SES accorde une dimension à l’actualité permettant aux élèves de mieux comprendre les aspects théoriques du programme, des intervenants extérieurs peuvent également apporter des éclairages sur des points ponctuels, souvent techniques du programme.

Depuis deux ans, nous avons proposé la spécialité « sciences sociales et politiques » aux élèves de Terminale ES, cette spécialité répond à une vraie demande qui ne fait que s’amplifier. Elle permet aux élèves ayant choisis cette spécialité d’approfondir leurs compréhensions du monde contemporain en intégrant une approche politique à des analyses privilégiant, jusqu’alors une dimension principalement économique ou sociologique. Ce cours, d’une heure trente par semaine, dont le contenu relève à la fois de l’histoire des idées, de la sociologie politique et du droit constitutionnel est une excellente introduction pour les élèves qui souhaitent s’orienter vers Sciences-Po ou les IEP de province. Les métiers du droit, des médias ou des relations internationales recouvrent également cette dimension majeure.

La filière « économique et sociale » est une filière généraliste, les différentes matières soumises à examen lors des épreuves du baccalauréat ont une importance plus ou moins égale, c’est la raison pour laquelle les débouchés post-baccalauréat de cette filière sont multiples. Du journalisme à la finance, du marketing  au droit et  à la vie politique, tout devient possible sous réserve de marquer un intérêt au monde dont nous sommes les contemporains.