FAQ


Mon enfant peut-il entrer au Lycée Français de Séoul si nous n'habitons pas en Corée du sud ?

En théorie, un enfant peut entrer au LFS si ses parents n’habitent pas en Corée du Sud. Dans la pratique, la question du visa lui permettant de séjourner en Corée du Sud, ainsi que la question de son hébergement, limitent considérablement la possibilité d’un enfant d’intégrer le LFS si ses parents n’y habitent pas également.

Le Lycée Français de Séoul dispose-t-il d’un internat ?

Le LFS ne dispose pas d’un internat et n’offre pas de solution alternative pour un élève, mineur ou majeur, qui viendrait vivre en Corée du Sud sans ses parents. La possibilité d’une famille d’accueil à Séoul relève de la responsabilité pleine et entière des parents.

À quelle période de l'année ont lieu les inscriptions ?

La période des inscriptions s’étend du début du mois de mars au mois de mai qui précède la rentrée du mois de septembre. Les demandes d’inscriptions durant cette période se font « en ligne » par l’intermédiaire de notre site internet. Une réponse est envoyée dans les meilleurs délais.

Nous risquons de devoir demander une admission tardivement (pendant les vacances d'été). La procédure reste-t-elle la même ?

Le LFS est fermé durant l’été, généralement de la fin de la première semaine du mois de juillet au début de la dernière semaine du mois d’août.

Toute demande durant cette période, et plus généralement en dehors de la période des inscriptions, devra être motivée et adressée directement à Monsieur le Proviseur du LFS à l’adresse proviseur@lfseoul.org.

Faut-il savoir parler coréen pour être admis au Lycée Français de Séoul ?

Les enseignements sont dispensés en français, la langue coréenne n’est ainsi pas un pré-requis pour être admis.

Un enseignement conforme aux programmes français est dispensé à l’étranger dans les écoles, collèges et lycées homologués par le ministère de l’éducation nationale, dont le LFS fait partie. L’enseignement français à l’étranger permet aux enfants français établis hors de France de suivre une scolarité similaire à la scolarité suivie par les enfants résidant en France. Ils suivent notamment les mêmes programmes et passent les mêmes diplômes (brevet, baccalauréat). Les enfants dont les parents sont amenés à habiter dans différents pays successifs peuvent ainsi mener une scolarité cohérente, de la maternelle à la terminale.

Y a-t-il des cours de langue coréenne au LFS ?

En complément des cours obligatoires, les élèves de la maternelle au CE2 reçoivent des cours de culture coréenne, les élèves de CM1 et CM2 reçoivent une initiation à la langue.

Un cours d’initiation est proposé à tous les nouveaux élèves non coréanophones du Lycée Français de Séoul, de la Sixième à la Première, lors de leur première année au LFS. Le coréen est également proposé comme enseignement LV3 pour être présenté à l’examen du baccalauréat.

Y a-t-il des quotas pour le nombre d’élèves coréens acceptés ? Y a-t-il des quotas pour les autres nationalités (hors français et coréen) ?

La législation coréenne impose un maximum de 30% d’élèves de nationalité coréenne. Il n’y a pas de quotas pour les autres nationalités.

Accueillez-vous des enfants de deux ans ?

Le LFSéoul accueille les enfants au cours de leur troisième année civile. Les enfants accueillis en petite section lors de la rentrée 2014 étaient donc nés en 2011.

Quels sont les parcours possibles au niveau du primaire ?

Nom et prénom (obligatoire) :

Votre adresse mail (obligatoire) :

Votre question :